Notes from the scale of winter…

Où c’est que tu es?

Où notre soirées, de la pluie, quand le vent a dit -stay by this time… reste toi

Je ne sais pourquoi, je ne sais que tant ou la profondeur

Je ne sais pas rien

Mais le icecold ombre sur mon oreiller et le feuillies du cerise qu’avent couvert le jardin on a expliqué tout

Tu n’es plus ici. Nous ne sommes pas nous.

Cette mot, cette épiphanie à rester oublie dans la chez du hummingbird.

Advertisements

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s